En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus OK

logo Mairie Ramonville Saint-Agne

logo Mairie Ramonville Saint-Agne

Visuel générique pages

#TouchePas AMaGendarmerie

Publié le 31 mars 2021 dans Vie municipale, Votre mairie, Cadre de vie

En désaccord sur le redécoupage des zones Police nationale et Gendarmerie qui se profile, la municipalité lance une pétition et invite les Ramonvillois·es à la signer pour que la commune reste en zone Gendarmerie.

#TouchePas AMaGendarmerie

En octobre 2020, le Gouvernement a exprimé sa volonté de redéfinir les zones Police nationale et Gendarmerie. Ce redécoupage pouvant faire basculer Ramonville dans la zone Police, une motion a été adoptée en conseil municipal du 15 octobre 2020 pour exprimer le désaccord de la municipalité quant à cette proposition.

Le phénomène centripète de la délinquance tendrait à aspirer les forces de police en centre-ville de Toulouse au détriment des villes périphériques. Les villes du bassin toulousain qui ont connu ce passage de zone Gendarmerie à zone Police en sont sorties perdantes. En revanche, l’efficacité et la réactivité de la zone Gendarmerie sur Ramonville sont avérées et permettent de contenir la délinquance et de répondre aux attentes de la population.
Pour faire valoir cette analyse, M. le Maire - rejoint par les maires des communes de Castanet, Labège et Auzeville qui pourraient également être concernés - a saisi le Préfet de la Haute-Garonne. Sans réponse à ce jour, l’inquiétude de voir une décision prise sans concertation grandit.

Une pétition #TouchePasamaGendarmerie a été lancée sur la plateforme Change.org afin de collecter un maximum de soutiens de la part des administré·es.

Signer la pétition

L’objectif est de faire part de notre attachement collectif à rester en zone Gendarmerie et de peser dans les discussions à venir avec le Préfet et les services de l’État. Cette pétition sera clôturée le 30 avril 2021.

Une audience sera sollicitée auprès du Préfet afin de lui remettre cette pétition de soutien qu’apportent la mairie et les Ramonvillois·es à leur gendarmerie.