En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus OK

logo Mairie Ramonville Saint-Agne

logo Mairie Ramonville Saint-Agne

Visuel générique pages

100 % gaz vert

Publié le 29 janvier 2020 dans Trier ses déchets, Cadre de vie, Développement durable

Dans le cadre du renouvellement de son contrat de fourniture de gaz en juillet 2019, 
la mairie a fait le choix de passer à 100 % de gaz vert.

100 % gaz vert

Qu’est-ce que le gaz vert ?

La loi de transition énergétique projette 10% de gaz renouvelable dans la consommation totale de gaz pour 2030. Aujourd’hui la production de biogaz représente 1%

VignetteWeb GRDF Panneau Pédagogique La fabrication de gaz vert
à partir de la méthanisation
des déchets

Appelé aussi biogaz, le gaz vert a des caractéristiques strictement identiques à celles du gaz naturel, à la seule différence qu’il est 100 % d’origine renouvelable. Il peut être utilisé pour le chauffage, la cuisson, la production d’eau chaude, le carburant, etc.

Le gaz vert (ou biogaz) est le produit de la dégradation de matières organiques et végétales issues des activités agricoles, de l’industrie et des collectivités locales : boues d’épuration, déjections animales, effluents d’élevages, effluents de l’industrie agroalimentaire, restes alimentaires, etc.

Placées dans un environnement clos sans oxygène, ces matières provoquent un processus de fermentation, appelé méthanisation. En fermentant, les bactéries vont digérer les déchets et les transformer ainsi en biogaz et en digestat (un engrais naturel).

Une fois épuré, c’est-à-dire débarrassé de toutes ses impuretés, le biogaz a les mêmes propriétés que le gaz naturel et prend le nom de biométhane. Celui-ci peut alors être injecté dans le réseau de distribution de gaz naturel.

Le biométhane participe au développement d’une économie circulaire où les déchets deviennent des ressources renouvelables.

Passage au vert pour le gaz de la commune

L’utilisation de gaz vert permet de réduire de 90 % les émission de gaz à effet de serre, autrement dit de dioxyde de carbone (CO2) : 1 kilowattheure (kWh) de gaz vert consommé représente 24,6 g de CO2 rejeté contre 227 g (chiffre de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), pour le gaz naturel.

La mairie possède un contrat gaz auprès de Engie et Save pour le chauffage et l’eau chaude des bâtiments municipaux, le chauffage de l’eau et de l’air de la piscine municipale et pour le carburant de ses véhicules roulant au Gaz naturel véhicule (GNV). Sa consommation de gaz étant de 5,3 gigawattheure (gWh) par an, le passage au gaz vert va permettre d’éviter 1076 tonnes équivalent CO2 d'émissions par an.

La mairie contribue ainsi à la valorisation de déchets en utilisant une énergie renouvelable tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Afin d’illustrer concrètement la quantité de rejet de CO2 évitée, un panneau électronique placé à l’extérieur de la mairie côté rue des Sanguinettes, indiquera l’évolution quotidienne de l’émission de dioxyde de carbone économisée à compter du 6 février 2020.


Présentation du panneau Gaz vert

Jeudi 6 février à 16 h 30,
en mairie en présence de GRDF