En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus OK

logo Mairie Ramonville Saint-Agne

logo Mairie Ramonville Saint-Agne

Visuel générique pages

Moustique tigre, agir avant qu’il ne pique !

Publié le 26 mars 2018 dans Prévention des nuisances

L’Aedes albopictus, appelé moustique « tigre » de par sa silhouette noire et ses rayures blanches,
est avant tout source de nuisances. Sa piqûre est douloureuse et peut aussi être vecteur de
maladies infectieuses (lire ci-contre). Agissons collectivement contre sa prolifération.

Moustique tigre, agir avant qu’il ne pique !

Fortement affilié à l’homme, le moustique tigre naît et se développe près de nos maisons où il trouve :
• de la nourriture pour ses œufs, en nous piquant ;
• des endroits pour pondre dans les eaux stagnantes ;
• des lieux de repos à l’ombre des arbres.

CycleVieMoustiqueTigre

Les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettent pas de les éliminer durablement. Il est donc nécessaire de limiter leurs lieux de ponte et de repos.

Adoptez les bons réflexes* pour éliminer les larves de moustique tigre.

LieuxDePonteMoustiqueTigre

VIDER ! 2 fois / semaine (les réceptacles qui ne peuvent être rangés)
• Coupelles sous les pots, bouturages.
• Pots avec réserve d’eau et trappe sans lit de gravier au fond, de type « Riviera ».
• Gamelles d’animaux domestiques, décorations.
• Pieds de parasols, pluviomètres, plis de bâches.

RANGER ! (à l’abri de la pluie et/ou des irrigations)
• Jouets, brouettes et pneumatiques.
• Arrosoirs, seaux, poubelles et cendriers.
• Casseroles, caisses, pots divers.

JETER ! (- de réceptacles = - de lieux de ponte)
• Boîtes de conserve métalliques.
• Déchets de chantier.

COUVRIR ! (hermétiquement, par une moustiquaire, par exemple)
• Récupérateurs d’eau de pluie, cuves et fûts divers.
• Réceptacles pluviaux.

CURER ! (pour faciliter les écoulements des eaux)
• Siphons (éviers, lave-mains, fontaines).
• Bondes d’évacuation extérieures.
• Rigoles couvertes avec grille.
• Gouttières, chéneaux.

ENTRETENIR !
• Piscines (lit à moustiques si peu chloré).
• Pièges à sable.
• Bassins (mettre des poissons rouges).
• Pompes de relevage.
• Regards et bornes d’arrosage.


* Check-list pour « être sec avec les moustiques » videz, curez, couvrez, rangez, jetez… disponible sur moustique-tigre.info.


Comment se protéger des piqûres ?


• Appliquer des produits anti-moustiques sur la peau la journée (recrudescence d’activité le matin et en fin de journée) ; consulter votre médecin / pharmacien avant toute utilisation, notamment sur les enfants et les femmes enceintes.
• Porter des vêtements couvrants et amples.
• Les bébés peuvent dormir sous une moustiquaire imprégnée.
• Utiliser des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur et des serpentins à l’extérieur.
• Si besoin et si vous en disposez, allumer la climatisation (ils fuient les endroits frais).

Dengue, Chikungunya et Zika


De retour d’un pays où l’un de ces trois virus circule, consultez un médecin en cas de fièvre brutale ou modérée, de douleurs articulaires ou de courbatures et/ou d’éruptions cutanées (pour le Zika).

SITES

www.social-sante.gouv.fr

www.invs.sante.fr

www.occitanie.ars.sante.fr

www.lemoustiquetigre.fr